Partager sur twitter
Partager sur email

L'importance de la nutrition dans l'eSport

Apparu il y a des années, les jeux vidéo ont pris une place importante dans notre quotidien. Son expansion dans la société a fait apparaitre de nouveaux métiers. Etant autrefois réservé au divertissement, ce marché s’est diversifié et la pratique du jeu vidéo est devenue une réelle discipline professionnelle, comparable au sport traditionnel. Suite à une augmentation de son nombre de spectateurs, un aspect compétitif a vu le jour et a été reconnu sous le nom d’eSport. Etant la contraction d’électronique et sport, il désigne la compétition de jeux-vidéo.

LES JOUEURS ESPORTIFS

Bien que l’eSport soit une discipline controversée, celle-ci a tendance à montrer un fonctionnement quasi identique à celui du sport traditionnel. En effet, tout comme pour les sportifs traditionnels, les esportifs doivent s’entrainer et faire preuve de rigueur afin de développer leurs compétences et être le plus performant possible lors des compétitions. Pour le sport électronique, l’élaboration de stratégie est essentielle pour espérer gagner une compétition.

Ainsi, tout comme pour les autres sportifs, les joueurs esportifs doivent veiller à avoir une nutrition saine afin de favoriser une bonne performance. Ils doivent être dans des conditions physiques et psychologiques optimales. Ces deux paramètres peuvent avoir un lourd impact sur la cognition, la concentration et les réflexes des joueurs.

QUELS ALIMENTS PRIORISER ?

Les plats composés d’ingrédients artificiels ne vous donneront pas les nutriments dont le corps et le cerveau ont besoin. Il faut à tout prix éviter les aliments riches en graisses saturées, en sodium et en sucre ajouté.

Pour faire simple, nous avons classé quelques aliments à prioriser selon leurs apports :

  • Apport en glucide : fruits frais, pain complet, orge, boulgour, couscous de blé, pâtes de blé entier, riz brun, patates douces, haricots, pois chiches et lentilles
  • Apport en protéine : viande, poisson, œufs, produits laitiers, noix, graines et céréales
  • Apport en lipide : huiles végétales riche en oméga 3 et oméga 9, fruits oléagineux (noix, noisettes, pistaches…), poisson, cacao, graines, viande, légumes verts

Tous ces aliments vous donneront l’énergie nécessaire pour être performant sur une longue durée

QUAND FAUT-IL MANGER ?

Il est important de prendre en compte l’heure à laquelle vous allez manger. Il est déconseillé de trop manger juste avant une compétition. Il vaut mieux privilégier un repas conséquent au moins 2 heures avant. Si vous avez faim, prenez des snacks sains. Cela assurera un niveau d’énergie stable lorsque vous jouerez.

Laisser un commentaire